Chaque semaine, la philosophe Pascale SEYS nous propose une chronique dans Les Tics de l’Actu sur RTBF avec toute la richesse de sa personnalité ébouriffante, inclassable et libre. 3 minutes de réflexion philosophique qui suspend le temps, relie, donne du sens et aide à vivre.
le 16 avril dernier, elle nous livrait sa vision de « La Sagesse du Jardinier » : Et si la nature avait raison ? Et si la sagesse se trouvait dans le fond des jardins ? 

« C’est une pensée issue d’un lointain passé, c’est une idée qui est apparue il y a longtemps, bien avant le monde d’avant ». Faisant référence aux sages de Babylone, aux stoïciens, à Nietzsche,… Pascale SEYS souligne que « pour savoir comment bien vivre la vie, il convient d’observer les mouvements de la nature et son armature rigoureuse qui témoigne de la cohésion et de la solidarité entre tous les êtres vivants reliés comme une corde vibrante par une affection commune à l’univers entier ». Regarder la nature et comprendre ses lois, contempler un coin de jardin, admirer les fleurs qui poussent au printemps,… serait ainsi la voie royale de la sagesse. Le jardinier Gilles Clément, sait, lui, que « Le rythme de ce qui éclot au sein de la nature est ce qui échappe à la volonté et à la course des hommes ». Il déclare que « Jardiner équivaut à entrer dans un « Territoire mental d’espérance », pour la simple raison que celui qui plante ou qui sème, plante et sème pour le futur et échappe ainsi à l’ivresse de la vitesse ». Ainsi dit-il, « Jardiner, c’est accompagner le temps ».

Un an, c’est ce qu’il faut à la terre pour accomplir sa révolution. Nous, pendant ce temps-là, nous avons couru trop vite. Et s’il n’était pas trop tard pour « cultiver notre jardin » en vue de préparer et d’imaginer la révolution qui vient ?

Pour continuer votre propre réflexion sur cette thématique tellement d’actualité qui nous interroge sur notre rapport au temps, à la nature, au futur de notre monde…, découvrez ici l’intégralité de la chronique de Pascale SEYS.